DE LA CRÉATION À 1939

par Jean-Claude MARTIN

 

C'est le 1° juin 1899 que le Bantam-Club-Français est officiellement créé. Monsieur NICOLAS qui est, avec un groupe d'amis éleveurs, l'initiateur de cet évènement, va en devenir le premier président.

Les premiers statuts du Club nous sont parvenus. Outre les différentes modalités d'organisation et d’administration, ils prévoient déjà la diffusion de bagues d'identification fermées et inviolables alors que celles-ci ne sont nullement obligatoires en exposition à l'époque.

Le premier conseil d'administration se compose de Mrs NICOLAS, président, CARDIN, Secrétaire-trésorier, DETROY, LEMAITRE, PETIJEAN, SEVRETTE et VLASTO. Le club est placé sous la présidence d'honneur de Madame la Comtesse de CHABANNES LA PALICE. Parmi les adhérents nous remarquont la présence du Comte LECOINTRE, futur créateur de la Pictave.

Dès mars 1900 le BCF organise sa première exposition à Paris, dans le hall de la salle Wagram. Le jury, international, se compose de Mrs J. LYSEN, belge; A. DETROY, français et J.F. ENTWISTLE, anglais. Trois cent soixante quinze lots sont présents et le champion est une poule Bantam de Pékin blanche.

Si cette première exposition était autonome, la second et les suivantes ont lieu en coopération avec la Société nationale d'aviculture de France (qui deviendra ultérieurement la SCAF) dans les serres de la ville de Paris. Malgré quelques critiques dues aux inconvénients de la cohabitation, cette bonne entente du club et de la Société Nationale dureront jusqu'à nos jours.

En 1900 est créé un poste de Vice-président qui revient à M. de VIVAISE. En 1906 M. VLASTO (un marseillais) est élu président et M. NICOLAS devient président d'Honneur; M. PAPILLON devient vice-président et M. PETITJEAN secrétaire-trésorier.

En 1908, les dames sont autorisées à faire partie du comité. Les activités du club s'étendent aux exposition de province, des coupes et des médailles sont distribuées dans les expositions de Bordeaux et Lille.

En 1912 M. PAPILLON est élu président, fait curieux, il habite à Yerres, modeste commune de Seine et Oise où réside également l'actuel président MARTIN. Outre l'exposition de Paris qu'il organise toujours et où il distribue pour plus de mille francs (de l'époque) de prix, le club participe également aux expositions d'Angers, Lille, Roubaix, Lyon, Bordeaux et Toulouse. Les prix offerts dans ces expositions proviennent essentiellement de dons et de souscriptions. Les nombre des adhérents est de cinquante-huit et progresse chaque année.

La dernière assemblée avant la première guerre mondiale a lieu en 1913 et les activités du club vont cesser pendant cinq ans. Cependant le bureau continuera de fonctionner de façon réduite et sera en mesure de présenter une comptabilité annuelle à l'assemblée générale de 1919.

En 1921 le bureau se compose de Mrs PAPILLON, président, PETITJEAN et DEGORCE, vice-présidents, LAMOUROUX, secrétaire-trésorier. A cette époque les naines les plus fréquentes dans les expositions sont les Sebright et les Javas, suivies par les Bantam de Pékin et les Combattants anglais.

En 1924 il est décidé d'abandonner le système des challenges remis en compétition chaque année à l'exposition de Paris. Ce système de récompenses, progressivement mis en place depuis quelques années n'est pas adapté à une société dont les membres se recrutent dans toute la France et entrainait de nombreuses complications. Les grands prix d'honneur et les prix d'honneur recevront chacun une récompense spécifique et définitive. Cette sage décision n'a pas servi de leçon et nous verrons réapparaitre les challenges après la guerre de 39-45. Notons qu'à cette époque le BCF bénéficie d'une large autonomie dans le cadre de l'exposition de Paris et en particulier du choix des juges pour les volailles naines qui sont chaque année aux environs de cinq cents.

En 1926, après avoir assuré la vice-présidence puis la présidence pendant plus de vingt années, M. PAPILLON se retire et est nommé président honoraire. M. LAMOUROUX lui succède au poste de président et M. l'abbé GILLET est élu secrétaire-trésorier. Dans le domaine de la sélection des races le club ne reste pas inactif et, outre son rôle naturel d'encouragement, nous lui devons l'élimination  des Nagasaki herminées (regrettable défaut du à la négligence des éleveurs de blanche à queue noire) et celle des Sebright à queue de coq que certains voulaient imposer sous le nom de "Bantam argenté français".

En 1927, le siège social du club est installé au journal Chasse, pèche, élevage qui devient l'organe officiel du club, lequel se contentait auparavant de diffuser épisodiquement une circulaire à ses adhérents. Il serait intéressant de retrouver quelques exemplaires de ce journal, datés de 1927 ou des années suivantes.

C'est en 1928 qu'il est décidé de n'attribuer les récompenses du Club qu'aux seules volailles portant une bague fermée, laquelle n'est toujours pas obligatoires en exposition. La même année le comte LECOINTRE présente officiellement ses Pictave qui sont présentées pour la première fois à l'exposition de Paris. Par ailleurs il semble qu'à cette époque le nombre d'adhérents du club soit en régression et plafonne aux environs de cinquante personnes.

En 1931, M. CHONNEAUX, président des aviculteurs de Haute-Normandie succède à M. LAMOUROUX à la président du BCF.

En 1933 le BCF adhère à la Confédération nationale des producteurs d'animaux de basse-cour qui vient d'être créée. La même année les fonctions de secrétaire général et de secrétaire trésorier sont séparées. M. DELAUNAY étant nommé secrétaire et M. COLOMBEL trésorier. A cette époque le club se montre très actif en province pour essayer de recruter des adhérents et des médailles sont distribuées aux expositions de Gournay-en-Braye, Meulan, Reims, Athis-Mons, Chambéry, Lille, Metz, Clermont-Ferrand, Amiens, Orléans pour 1933 et Nice, Douai, Nevers, Vannes, Lyon, Cherbourg, Mantes, Anvers, Bordeaux, Auxerre pour 1934.

En 1936, le siège social du club est transféré au 34, rue de Lille (siège de la SCAF) où il se trouve encore actuellement. Quant aux publications du Club, elles paraissent désormais dans l'Aviculteur français.

C'est en 1937 que, conformément à la loi de 1901, le Bantam-Club est officiellement déclaré en Préfecture (journal officiel du 24 octobre 1937).

En 1938, Madame CLEMENT-GRANDCOUR, qui était déjà une bienfaitrice du club, entre au conseil d'administration.

En 1939 a lieu la dernière assemblée générale avant la guerre. Il semble qu'à cette époque le nombre des adhérents soit descendu aux environs de trente personnes et si le club peut encore distribuer des récompenses appréciables c'est essentiellement grâce à la générosité de certains de ses adhérents. Pendant les six années de guerre, le BCF ne connaîtra aucune activité.

 

Liste des différents présidents

1899-1906 : M. NICOLAS

1906-1912: M. VLASTO

1912-1926: M. PAPILLON

1926-1931: M. LAMOUROUX

1931- ????: M. CHONNEAUX

1945-1963: M. BAGET Georges

1963-1982: M. MICHELS André

1982-1999: M. MARTIN Jean-Claude

1999-2005: M. LACOUR Michel

2005- en cours: M. QUILLIET Patrick